Page d'accueil du site
ACCUEIL AVENTURES RUBRIQUES RECHERCHES LEXIQUE NOUS CONTACTER
Accueil -> Rubriques -> Sciences et techniques -> Les bases dérivantes en Arctique

LES BASES DERIVANTES EN ARCTIQUE

La banquise et les Óles flottantes


La couche de glace formée à la surface de la mer par le gel de l'eau (en dessous de -1,8°C) forme la banquise, sur laquelle flottent différents icebergs constitués d'eau douce. Parmi ceux-ci, on distingue les icebergs tabulaires qui se détachent des ice shelfs (plates-formes de glace).
Les ice shelfs ne sont que des prolongements en mer de l'inlandsis (calotte glaciaire) lui-même constitué de neiges et de pluies accumulées depuis plusieurs millénaires, se transformant en glace.


Coupe verticale d'une plate-forme de glace flottante (Les stations flottantes - Me Joffre)

Ces icebergs tabulaires, appelés aussi îles flottantes, trouvent notamment leur origine dans l'île d'Ellesmere. Certains formant plusieurs centaines de km² dérivent au gré des courants arctiques.

Grâce à l'observation, depuis Nansen, des déplacements de surface de la banquise et des différents corps flottants, les Russes en premier puis les Américains et les Canadiens vont utiliser ces îles flottantes pour y établir des stations dérivantes.



LES BASES DERIVANTES EN ARCTIQUE :

Les premiers constats La stratégie américaine, les îles flottantes
La banquises et les îles flottantes Barneo ou la poursuite de l'aventure au Pôle Nord
Les déplacements de surface Philatélie: Les stations russes
Les précurseurs Chronologie de PN1 à PN31
Les bases dérivantes russes Sources et remerciements

Retour aux Sciences Haut de la page
ACCUEIL AVENTURES RUBRIQUES RECHERCHES LEXIQUE NOUS CONTACTER
TRANSPOL'AIR © 2012 - Tous droits réservés
Hit-Parade