Page d'accueil du site
ACCUEIL AVENTURES RUBRIQUES RECHERCHES LEXIQUE NOUS CONTACTER
Accueil -> Rubriques -> Sciences et techniques -> L'aventure spatiale en territoire polaire

LES CAMPAGNES FRANCAISES

Les ballons sondes


Les sondages météorologiques

La France avec ses bases situées aux TAAF, possède des sites exceptionnels de mesures météorologiques.
C'est en 1952, malgré l'incendie de la base Port Martin, que les premiers lancements de ballons météorologiques débutent en terre Adélie. Quarante ans après, plus de 110.000 ballons ont été lancés.

L'archipel des Kerguelen, bien que situé dans la zone subantarctique offre par sa situation géographique un espace de recherche intéressant pour les météorologues et les climatologues. En effet, il se situe entre les deux discontinuités hydrologiques des masses océaniques australes, et à la frontière subtropicale (42° & 45° S), séparant les eaux tropicales des eaux tempérées froides et à la convergence antarctique (50° & 55° S) séparant les eaux tempérées froides des eaux polaires.

Faisant partie du réseau Mondial des Stations (8.000 stations), la France effectue des mesures verticales régulières et agrémente la banque de données du centre européen de prévision météorologique à moyen terme.

Les ballons sondes aux Kerguelen

L'archipel des Kerguelen (49,4°S-70,3°E) est situé au départ de la ligne de force du champ magnétique terrestre qui se prolonge jusqu'à Sogra au Nord de l'Union Soviétique près d'Arkangelsk.
Ce couple de points conjugués, parmi les trois existant à haute latitude, donne à la France en 1962 l'opportunité de pratiquer des expériences et mesures dans le cadre de programmes géophysiques internationaux.

En février 1962, débute la campagne entièrement financée par le Centre National d'Etudes Spatiales en coordination avec l'administration de TAAF et avec la collaboration scientifique des USA et de l'URSS.

Le but de cette campagne est l'étude des phénomènes liés aux aurores polaires situées aux deux extrémités d'une même ligne de force du champ magnétique terrestre Kerguelen-Yarensk
Sur place le matériel est déchargé du bateau à la main et c'est en colis d'une quarantaine de kilogrammes qu'est divisé le mur pare-vent de vingt tonnes.

Ce mur de 19 mètres de hauteur et de 25 mètres de largeur abritant les lancés des vents forts est monté et une série de lancement de 22 ballons est lâchée des Kerguelen. 15 étaient de fabrication française (env. 3.000 m 3) et 7 de fabrication américaine. Un des ballons français d'un volume de 5.000 m3 et équipé d'une nacelle de mesure des rayonnements cosmiques, décolle du bateau de rapatriement.

En complément des lancés de ballons, des mesures optiques effectuées par des photomètres, fabriqués par le Service d'Aéronomie Français, sont faites à partir du sol sur les deux points situés à l'extrémité de la ligne, en collaboration avec l'Institut de Géophysique Polaire d'URSS.
Les sondages à une altitude moyenne de 40 km ont permis la mesure des rayons X émis par les électrons lors des aurores et la détection des protons de basse énergie lors des éruptions solaires.

 

Lancé de ballons sur la base de Kiruna en Suède.
L'expérience du CNES

Le CNES riche de l'expérience aux Kerguelen poursuit ces lancés sur la base de Kiruna (Suède), en Islande, en Terre Adélie, au Spitzberg sur la base de Ny Alesund.

Le CNES participe à la campagne internationale European Arctic Stratophéric Ozone Experiment qui succède au programme Chemistiry of Polar Stratophere durant l'hiver 1991-1992. L'objectif est d'effectuer des mesures d'ozone et des composés chimiques dilués et nitrés dans les hautes couches de l'atmosphère.

Ces mesures apportent des informations sur la destruction de la couche d'ozone en région polaire. Une carte des densités, complétée par d'autres modes de mesures permet de suivre l'évolution de cette réaction.
Les 43 vols de ballons sondes sont réalisés de la Base de Kiruna.




L'aventure spatiale en territoire polaire : Les campagnes françaises en milieu antarctique,
subantarctique et arctique :
La demande de la communauté scientifique Les lancés de ballons sondes
Le contexte français Les premiers tirs de fusées sondes
Les techniques de sondages verticaux Les tirs en Terre Adélie
  Les tirs aux Kerguelen
Les sources et remerciements La coopération Franco-Russe
  Caractéristiques techniques des fusées


Retour aux Sciences Haut de la page
ACCUEIL AVENTURES RUBRIQUES RECHERCHES LEXIQUE NOUS CONTACTER
TRANSPOL'AIR © 2012 - Tous droits réservés    •    Qui sommes-nous ?
Hit-Parade